Accueil » Que faut-il savoir en cas de brûlure ?

Que faut-il savoir en cas de brûlure ?

par viola
333 Vues
brûlure

Il arrive que l’on soit brûlé lors d’une tâche effectuée chez nous, ou bien au travail. Ces blessures peuvent être anodines, mais elles peuvent parfois être graves et nécessitent une hospitalisation. Une brûlure sans gravité peut en général être soignée avec une crème anti-brûlure. Il suffit dans ce cas de connaître le soin adapté pour ce genre de blessure. Mais comment reconnaître une brûlure superficielle ?

Comment déterminer l’étendue d’une brûlure ?

L’étendue de la brûlure est l’élément qui doit être déterminé en premier, car c’est de cela que l’on peut évaluer la gravité. Une hospitalisation est nécessaire dans le cas où plus d’un dixième de la surface du corps chez un adulte est atteint, comme les brûlures du second et du troisième degré. Cette surface peut être évaluée à l’aide de la paume, qui occupe environ un pourcent de la surface corporelle. La gravité d’une brûlure se manifeste aussi avec un trouble du métabolisme, de la respiration, de même que l’apparition d’une infection, bien que ces signes n’apparaissent pas tout de suite. Avec une brûlure au premier degré, une crème brûlure suffit d’habitude à calmer la plaie. Dans un cas pareil, la peau présente généralement une rougeur associée à une douleur. Cette surface ne présente pas de cloque, mais elle est plutôt sèche.

Quels sont les surfaces de brûlures les plus alarmantes ?

Certains endroits du corps présentent plus de risque, du fait de la proximité avec des organes sensibles. Il y a l’exemple du cou et du visage qui peut engendrer une asphyxie en cas de brûlure. Ce phénomène est souvent associé à l’inhalation de la fumée. D’autres troubles peuvent pareillement être constatés au niveau de la déglutition et une dysphonie peut se déclarer. Le risque de septicémie ainsi qu’une obstruction de la voie urinaire peuvent également survenir, si une éventuelle affection de l’organe génital externe se présente. Les zones présentant une articulation sont de même très sensibles en cas de brûlure. En effet, la plaie peut occasionner une tension qui ne rend plus possible la flexibilité à de tels endroits. D’autre part, l’exposition des vaisseaux sanguins à une forte chaleur les dilatent et peut même les faire éclater. La motricité quant à elle est souvent altérée quand les membres sont atteints.

Quelques astuces pour soigner une brûlure superficielle

Un coup de soleil entraîne souvent une brûlure légère. Le premier soin que vous devez administrer à cela est de faire couler de l’eau un peu tiède sur la surface touchée pendant un quart d’heure au minimum. Il ne faut pas oublier que ce procédé ne s’applique que si la brûlure est sans gravité, notamment du premier et second degré. Nettoyez ensuite la plaie et désinfectez-la en évitant de frotter. Vous pouvez appliquer une pommade ou une crème anti-brûlure pour soulager la douleur et éviter une cicatrice disgracieuse. Il n’est pas nécessaire à ce stade de couvrir la plaie avec une gaze hydrophile, puisque ce n’est pas une plaie profonde, mais vous pouvez le faire pour éviter le contact à des salissures. Les méthodes grand-mère comme l’application de dentifrice, de patate ou de beurre sont déconseillées. Leurs usages ne font qu’accentuer les infections et les inflammations. Optez plutôt pour le miel.

Comment éviter de payer des frais de soins exorbitants en cas de brûlure ?

Les brûlures sont courantes, mais savez-vous qu’elles peuvent être couvertes par une assurance ? On estime que des centaines de milliers de personnes sont victimes de brûlures chaque année, dont près de la moitié sont encore des enfants. Les blessures physiques sont très graves et peuvent provoquer un handicap permanent avec de graves conséquences tant sur le plan personnel que professionnel. Cette indemnisation est généralement utilisée pour payer des ordonnances ou des frais médicaux non couverts par l’assurance maladie. Elle peut également aider les familles à régler leurs factures et autres dépenses pour se prémunir d’un problème financier.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies