Accueil » Quelles sont les 7 maladies infantiles les plus courantes ?

Quelles sont les 7 maladies infantiles les plus courantes ?

par Marie Dupon
147 Vues
maladies

Durant ses premières années de vie, de par sa santé fragile, bébé est vulnérable face à des attaques virales et microbiennes pouvant être contagieuses.

À la crèche, dans les transports communs, ou même à la maison, les agents pathogènes sont présents partout et risquent  à tout moment de conduire à de graves complications, si les infections concernées ne sont pas prises en charge rapidement. Les maladies citées ci-après font en effet partie des plus courantes dans le monde de la petite enfance.

1.   La bronchiolite

Professionnellement active, vous avez décidé de trouver une solution de garde pour votre bébé ? Si l’accès aux structures privées vous semble compliqué, choisissez de l’intégrer et de le placer lune crèche d’entreprise. Rappelez qu’il s’agit d’un établissement d’accueil pour enfants qui est financé par l’entreprise dans laquelle les parents sont salariés.

Mais, quelle que soit votre option, pensez toujours à renforcer le système immunitaire du petit pour qu’il puisse se défendre contre les maladies infantiles comme la bronchiolite. Celle-ci fait en effet partie des maladies infantiles les plus contagieuses, car elle touche près de 30 % des enfants de 3 mois à 3 ans.

Elle se manifeste par un écoulement nasal et des toux persistantes qui peuvent entraîner une gêne respiratoire. Si l’enfant s’épuise, le médecin peut prescrire un apport supplémentaire en oxygène et une aide à l’alimentation.

2.   La rubéole

Un parent qui choisit de faire garder son enfant par une puéricultrice à la crèche expérimente souvent la rubéole. Cette infection virale aiguë se caractérise par une fièvre modérée et des taches rouges, d’abord sur le visage, puis sur tout le corps. Elle se transmet par contact direct avec une personne infectée, et le bébé l’attrape surtout dans les lieux publics.

3.   La varicelle

La varicelle est une maladie fréquente chez les moins de dix ans. Votre enfant peut l’attraper à tout moment, que vous le laissiez à la maison ou que vous le confiez à des professionnels de la petite enfance à la crèche. Très contagieuse, cette affection virale se manifeste par des éruptions cutanées et de fortes fièvres. Elle se transmet par contact direct, et se fait surtout fréquente à la fin de l’hiver et au printemps. Provoquée par le virus de la varicelle-zona, elle est traitée en général par des fortifiants visant à renforcer l’immunité de l’enfant. Si les démangeaisons et les fièvres sont trop intenses, le pédiatre peut également prescrire des antalgiques et des solutions cutanées adaptées.

4.   La gastro-entérite aiguë

La gastro-entérite aiguë fait l’objet de 1 à 4 millions de consultations chaque hiver en France. Cette maladie virale est anodine, mais sans prise en charge, elle peut conduire à un décès de l’enfant à cause de la déshydratation. Elle est caractérisée par des diarrhées chroniques, mais parfois, l’enfant qui en souffre présente également de fortes fièvres et des vomissements à répétition.

5.   Les oreillons

Les oreillons surviennent d’habitude en fin d’hiver. Ils se manifestent par une inflammation intense des glandes salivaires, accompagnée de fortes douleurs à la base des oreilles. Dans le cas où l’enfant souffre de céphalées et de fortes fièvres, les parents devraient alors penser à l’emmener aux urgences. En plus des antalgiques et des anti-inflammatoires, le médecin exige toujours que le petit fasse beaucoup de repos pour se rétablir le plus rapidement possible.

6.   La coqueluche

La coqueluche est une maladie respiratoire. D’origine bactérienne, elle se transmet par voies aériennes et par projection de salive. Elle se manifeste par une rhinite et des éternuements sans cesse, mais si elle se complique, l’enfant souffre de toux persistantes et d’inspirations sifflantes. Les plus âgés sont traités par antibiotique, et les moins de six mois sont à hospitaliser dans l’immédiat.

7.   La rougeole

L’enfant attrape souvent la rougeole à son cinq ou sixième mois. Ce qui caractérise cette maladie virale, c’est le fait qu’elle puisse entraîner des complications neurologiques graves.

Les symptômes les plus fréquents sont :

  • L’écoulement nasal suivi de démangeaisons
  • La diarrhée chronique
  • La perte d’appétit à cause des douleurs dans la bouche et dans la gorge
  • L’éruption de plaques rouges, parfois douloureuses, sur tout le corps
  • De fortes fièvres

Les maladies infantiles peuvent être sans gravité si elles sont prises en charge à temps. Ce qu’il faut faire, c’est d’emmener les enfants immédiatement en consultation dès que les premiers symptômes apparaissent.

Facebook Comments

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies